Vous êtes ici

OcéanograVie

Du 14 septembre 2013 au 05 janvier 2014.

Une exposition consacrée aux photos « coups de cœur » d’Olivier Barbaroux, océanographe de l’Ifremer.

affiche_oceanogravie.jpg

Jeune, il voulait être marin ou photographe, ou encore chimiste. Olivier Barbaroux a concilié les trois activités pendant 40 ans comme scientifique à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). Né en Normandie, c’est pourtant la Bretagne qui va imprégner toute sa Vie et sa carrière. Il débute ses études de chimie, un appareil photo à la main. C’est en 1969 qu’il va transformer ses passions en outils de travail en devenant océanographe. Dès lors, chaque mission est l’occasion de prendre des photos par centaine. La flore (c’est un algologue) et la faune bien entendu, mais, à bien y regarder, la Vie, celle des hommes et des femmes, est toujours présente dans ses clichés.

Les photographies présentées durant cette exposition sont ses principaux « coups de cœur ». Mais qu’il a été difficile de choisir une cinquantaine de photos (48 x 72 cm) parmi les presque 50 000 (quel Patrimoine !), prises sur toutes les mers et sur les marchés qu'il affectionne particulièrement. Derrière chaque photo, Olivier Barbaroux a un souvenir, une anecdote à raconter. Il se souvient des circonstances qui l’ont poussé à appuyer sur le déclencheur de son Leica. Ce sont des tranches de Vie que l’on découvre sur les photos, notamment le travail de ces femmes qui valorisent le fruit de la pêche, ramenée par les hommes sur des bateaux parfois improbables.

L'Ifremer, dont les milliers de « données–images » issues de ses campagnes et travaux de recherche constituent des outils de vulgarisation scientifique exceptionnels, a souhaité tout naturellement s'associer à cette exposition et à travers ses coups de cœur, rendre hommage à celui qui a su conjuguer l'art de la prise de vue et la valorisation des sciences de la mer.

Cette exposition montre qu’un scientifique a la capacité de porter un regard où la sensibilité a fait place à la rigueur nécessaire de la Recherche. Cette exposition est donc la rencontre d’un océanographe avec des tranches de Vie, bref l’ « OcéanograVie ».

Tout l'agenda

Par date

L
M
M
J
V
S
D
Haut de page