Vous êtes ici

Aires marines protégées

Objectif 11 :
"D'ici à 2020, au moins 17% des zones terrestres et d'eaux intérieures, 10% des zones marines et côtières, y compris les zones qui sont particulièrement importantes pour la diversité biologique et les services rendus par les écosystèmes, sont conservés au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d'aires protégées gérées efficacement et équitablement et d'autres mesures de conservation effectives par zone, et intégrées dans les paysages terrestres et marins plus larges".

La France, deuxième puissance mondiale par sa surface de zone économique exclusive marine (plus de 11 millions de kilomètres carrés!), a la lourde responsabilité de créer rapidement 10% d'aires marines protégées. Les populations riveraines devront s'impliquer dans un processus de participation pour permettre d'atteindre cet objectif.

Le site de l'Agence des aires marines protégées : http://www.aires-marines.fr

Le colloque de restitution finale du projet PAMPA a eu lieu à l’Aquarium tropical de la Porte Dorée les 30 et 31 mars 2011. PAMPA est un projet pluridisciplinaire associant des scientifiques et des gestionnaires pour valider des indicateurs de Performance des Aires Marines Protégées pour la gestion des écosystèmes côtiers, des ressources et de leurs usages.
Télécharger le communoqué de presse

En décembre 2010, l'association MedPAN a organisé à Korba (Tunisie), un atelier d'échanges d'expériences, en partenariat avec l'Agence de Protection et d'Aménagement du Littoral et le Centre d'Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées. Le travail en atelier portait sur les aspects socio-économiques relatifs aux Aires Marines Protégées (AMP) et concernant les populations locales vivant à proximité des AMP. Durant 3 jours, les échanges ont été articulés autour d’une question : « Comment accompagner le développement d’Activités Alternatives et/ou Génératrices de Revenus (AAGR) dans les Aires Marines Protégées de Méditerranée ? ». Le terme "AAGR" désigne l’ensemble des activités professionnelles, qui peuvent être mises en place par un organisme gestionnaire d’AMP ou un acteur privé, afin :
- de compenser une perte de revenus des populations locales, occasionnée par la présence de zones sous statut de protection,
- et de proposer des activités d'exploitations durables des ressources naturelles.

Le 10/02/2012, s'est tenu à l'Aquarium de la Porte Dorée le séminaire de clôture du projet "Aires Marines Protégées et gestions halieutique des écosystèmes".
en savoir plus...

"La représentation internationale des aires marines protégées françaises", texte de Bernard Salvat, Bertrand Cazalet & François Féral. Télécharger 

"Les joyaux de l'océan" : film de 8 mn qui présente la mission du programme marin de l'UNESCO.

 

Haut de page