Vous êtes ici

Interview de Dominique Duché

Directeur de l’Aquarium tropical

À l’Aquarium, le chantier pour assurer l’accessibilité totale du lieu, sa bonne ventilation et son confort acoustique est lancé ! Le directeur de l'Aquarium tropical nous parle de la situation de ses résidents durant les travaux...

Que vont devenir les animaux pendant les travaux ?

dominique_duche.jpg

Dominique Duché, © Cyril Zannettacci.

Les trois alligators du Mississippi sont partis au parc zoologique d’Anvers qui recherche ce type d’animaux. Ils y resteront : cela permettra d’offrir plus d’espace, dans la fosse aux crocodiles, à nos deux jeunes alligators albinos.

Ceux-ci sont hébergés, le temps des travaux, à Biotropica Val-de-Reuil, à côté de Rouen. D’autres crocodiliens, des espèces plus petites, viendront peut-être les rejoindre dans la petite partie de la fosse à la réouverture.

Les poissons les plus rares ainsi que ceux de la section « Grande marine », qui va être entièrement refaite, sont placés dans notre salle de quarantaine le temps des travaux.

Enfin, nous donnons environ 500 de nos pensionnaires à d’autres aquariums, notamment les poissons-girafes devenus trop grands.

Les poissons qui restent en place ne seront-ils pas perturbés par les travaux ?

Non, car le chantier ne sera pas trop bruyant. Nous faisons des points quotidiens avec les entreprises pour y veiller. L’Aquarium de Nancy a fait ce genre de travaux il y a quelques mois : ils n’ont perdu aucun de leurs poissons.

Nous avons ici des pensionnaires qui sont là depuis 30 ans. Les déplacer leur infligerait plus de stress que de faire des travaux devant leurs bassins en prenant toutes les précautions pour assurer leur bien-être.

Il paraît que vous allez aussi bouturer des animaux pendant cette période...

Tout à fait. Le corail, cette colonie d’animaux minuscules, appelés polypes et qui secrètent un squelette calcaire, peut se multiplier par bouturage. C’est une technique aujourd’hui très bien maîtrisée.

On coupe une branche de corail et on la fixe sur un support pour qu’elle s’y développe. Nous avons installé en salle de quarantaine trois nouveaux bassins destinés à accueillir nos boutures.

Ainsi, pour la réouverture, nous disposerons de nouvelles colonies de coraux pour décorer les bassins rénovés de la « Grande marine ».

 

Entretien réalisé en juillet 2020.

En savoir plus sur les travaux.
 

Haut de page