Piranha rouge

Piranha rouge

Pygocentrus nattereri
Groupe
Habitat
Respiration
Reproduction
NE

Statut de conservation : 

non évalué

Poissons

La classe des poissons osseux à nageoires rayonnées (ou actinoptérygiens) est le groupe le plus diversifié des vertébrés et regroupe presque tous les poissons (sauf les dipneustes, les raies, les requins...). Ils possèdent des nageoires osseuses actionnées par des muscles, et vivent en eau de mer et en eau douce.

+ Toutes les espèces de cette catégorie

Nutrition : carnivore / piscivore

Se dit d'un animal qui se nourrit d'aliments d'origine animale (viande, poissons...).

+ Toutes les espèces de cette catégorie

Respiration branchiale

La respiration se fait à l'aide de branchies. Les échanges de gaz respiratoires se font directement entre l'eau et le sang. C'est une respiration aquatique.

+ Toutes les espèces de cette catégorie

Reproduction ovipare

Se dit d'une espèce dont la reproduction s'effectue par des œufs dont l'éclosion se déroule à l'extérieur des voies génitale de la femelle. C'est le cas, par exemples, des poissons osseux, mais aussi des crocodiliens ou encore des oiseaux.

+ Toutes les espèces de cette catégorie

Statut de conservation

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est un inventaire mondial de l’état de conservation des espèces végétales et animales. Cet inventaire définit notamment les catégories suivantes : 

uicn-legende.png

CITES est l’acronyme en anglais de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction.

Taille maximum : 
50 cm

Ce poisson vit en eau douce dans le bassin de l'Amazone. Comme la majorité des représentants de la famille des Characidés, il a une deuxième nageoire dorsale adipeuse.

Les piranhas sont particulièrement dangereux dans les cuvettes en voie d'assèchement. Très nombreux alors dans un espace réduit, ils deviennent agressifs. Les dents triangulaires qui coupent comme des lames de rasoir leur permettent de dépecer rapidement mammifères ou reptiles de grande taille et de ne laisser que le squelette. Certains indiens de l'Orènoque utilisent ces dents comme pointe de flèche. En cas de diète prolongée, ils sont capables de se dévorer entre eux.

Ils sont très sensibles aux substances dissoutes dans l'eau qu'ils détectent grâce aux capteurs sensoriels de l'odorat. Ces derniers se trouvent dans des tubes en U qui débouchent au niveau d'une narine double placée de chaque côté de la tête. Ces narines n'ont aucun rôle respiratoire : elles ne sont pas en communication avec la cavité buccale.

Dans ce groupe des "piranhas", tous n'ont pas la réputation du piranha rouge. Les Pacu (Colossoma macropossum)  possèdent des dents épaisses et trapues adaptation à son régime phytophage, essentiellement composé de fruits et graines. Des espèces comme Tometes lebaili, dont le régime est composé de feuilles tendres, la dentition est fine comme des incisives.