Image
Poisson-clown dans son anémone
Poissons

Poisson-clown rouge

Amphiprion frenatus

Au contact de certaines anémones de mer tropicales, on observe fréquemment des poissons-clowns qui y vivent en groupe ou en couple selon les espèces.

Ce comportement peut surprendre car les tentacules des anémones de mer portent des cellules urticantes qui peuvent piquer, paralyser et tuer des poissons de même taille qui seront ensuite ingérés par l'anémone.
Les poissons-clowns, au contraire, semblent immunisés contres ces piqûres ; ils viennent même se protéger de leur prédateurs dans l'anémone et pondent d'ailleurs leurs oeufs à proximité.

Le mucus de l'anémone renferme une "substance retard" qui inhibe la mise en action des cellules urticantes lors des contacts des tentacules entre eux. Les poissons-clowns s'immunisent en se frottant, d'abord très brièvement, à l'anémone pour s'enduire progressivement de cette substance qui les protégera par la suite.

L'association du poisson-clown et de l'anémone est une symbiose car elle est à bénéfice réciproque. Chaque poisson-clown a une anémone attitrée à laquelle il rapporte, en aquarium, de la nourriture. En mer, le poisson clown défend son anémone contre les attaques des poissons papillons qui peuvent brouter ses tentacules.

Les poissons-clowns sont hermaphrodites protandre. Dans un groupe de poissons clowns, le plus gros est une femelle, les autres sont des mâles. A la mort de celle-ci, le mâle le plus grand se transforme en femelle. La femelle est beaucoup plus grande que le mâle.

Lorsqu'il est jeune, il présente 3 bandes blanches pendant quelques semaines. Progressivement, celle de la queue disparait, puis celle du milieu du corps. A l'âge de 3 à 4 mois, il ne reste plus que celle située à l'arrière de la tête. De plus une tache noire se développe au milieu du corps et devient plus intense chez l'adulte.

Retrouvez le Poisson-Clown rouge dans ces vidéos :

Fichier vidéo
Co-production Palais de la Porte Dorée / Esprit sorcier
Fichier vidéo
Co-production Palais de la Porte Dorée / L'Esprit sorcier - juin 2017.
Crédit photo principale : Poisson-clown dans son anémone - Amphiprion frenatus