Image
038_synodontis_multipunctatus.jpg
Poissons

Poisson chat coucou

Synodontis multipunctata

Ce poisson-chat, endémique du lac Tanganyika, dépose ses œufs avec ceux des cichlidés. Les siens sont les premiers à éclore et les larves se nourrissent alors des œufs des cichlidés. Cruel, mais efficace.

Ces poissons-chats ont une nageoire dorsale en forme d’aileron. Ils sont capables d’émettre des sons audibles lorsqu’ils sont dérangés, en frottant la base de leur épine pectorale contre leur ventre.

Ce poisson-chat a un mode de reproduction très particulier. Il fait incuber ses œufs par une autre espèce de poissons de la famille des cichlidés. Lors de la reproduction de certaines espèces de cichlidés incubateurs buccaux, les poissons chats s'immiscent dans la ponte et déposent leurs œufs qui sont récupérés par la femelle cichlidé. Elle les garde dans sa bouche où ils se développent. Les alevins de Synodontis vont alors manger les alevins cichlidés. La femelle ne se doutant de rien relâche 3 à 4 semaines plus tard des bébés Synodontis prêts à survivre... D'où son nom commun de Poisson chat coucou.