Image
visuel_exposition_joba-mena
Expositions
Il faut sauver le Joba Mena : enquête à Madagascar
Aquarium
All publics, Young public
Du 14 novembre 2023 au 1er septembre 2024
Expositions

Il faut sauver le Joba Mena : enquête à Madagascar

Du 14 novembre 2023 au 1er septembre 2024

Partez à l'aventure à la recherche d'une espèce en danger critique d’extinction : le Joba Mena, poisson d’eau douce de Madagascar. L'Aquarium tropical vous plonge au cœur d'une enquête passionnante sous forme d'exposition immersive à vivre en famille !

URL de Vidéo distante

L'exposition

Basée sur une histoire vraie, celle d’une grande enquête internationale qui démarra en novembre 2012 au zoo de Londres, l’exposition nous entraine de Londres à Madagascar, pour un récit palpitant qui est aussi une aventure humaine extraordinaire entre scientifiques, aquariophiles et habitants de la grande île rouge.

Au cours de cette expédition de trois semaines, ils ont parcouru des kilomètres de routes et inspecté sept rivières à la recherche d'un poisson femelle Joba Mena, dans le seul et unique but de constituer une population de secours qui pourrait potentiellement sauver cette espèce en danger critique d'extinction.

Dans une scénographie immersive et ludique à l’esthétique de bande dessinée d’aventure, les visiteurs sont invités à rejoindre cette mission de sauvetage aux côtés de Brian Zimmerman, conservateur de l'aquarium du Zoo de Londres et initiateur de cette aventure.

Image
Vue de l'exposition Il faut sauver le Joba Mena
Photo : Cyril Zannettacci © Palais de la Porte Dorée

Accessible à tous, le parcours didactique et pédagogique retrace la véritable histoire de cette mission internationale menée par une équipe de scientifiques et de passionnés. La visite donne à réfléchir, petits et grands, sur l'érosion de la biodiversité, la place de l'humanité dans cet écosystème, et la complexité des relations entre l'homme et l'environnement.

Plongée dans une BD d'aventure...

Au cœur d'un décor de BD d'aventure dessinée par le bédéiste Singeon, suivez une équipe dans son enquête. Leur mission ? Sauver le Joba Mena !

De ce poisson d'eau douce de Madagascar en danger critique d'extinction, il ne reste plus que 3 mâles et 1 femelle en captivité. De peur que cette espèce ne disparaisse à tout jamais, ces 4 individus restants sont mis à contribution pour sauver l’espèce. Malheureusement, la perte de l’unique femelle semble sonner le glas du Joba Mena. Dans une tentative désespérée de sauvetage, une équipe de scientifiques et passionnés se lance dans une enquête au retentissement international qui les mènera le long d’une rivière reculée de Madagascar.

Image
Vue de l'exposition Il faut sauver le Joba Mena, entrée de l'expo
Photo : Cyril Zannettacci © Palais de la Porte Dorée

De Londres à Madagascar

Bienvenue dans le bureau de Brian Zimmerman, conservateur de l’aquarium du Zoo de Londres, pour faire connaissance avec le Joba Mena (Ptychochromis insolitus), une espèce de poisson malgache présumée éteinte, au cœur même de l’histoire. Découragé par des recherches infructueuses, Brian Zimmerman ne sait que faire. Un espoir naît grâce à l’idée d’une communicante venue à la rescousse du scientifique : lancer une grande campagne de communication à la recherche du Joba Mena.

Vous partez alors pour 11h de vol à Tananarive. Dans l’avion, vous faites la connaissance d’une partie de l’équipe venue à Madagascar, puis vous rencontrez sur le tarmac les spécialistes malgaches et découvrez les préparatifs d’une expédition de terrain. Ce qui vous attend ? L’exploration de pas moins de 7 rivières en 3 semaines. Pour chaque site, un protocole précis d'observations et de mesures : localisation, date, heure, poissons, végétaux, qualité de l'eau...

Image
Vue de l'exposition Il faut sauver le Joba Mena, Jeep sur fond peint
Exposition "Il faut sauver le Joba Mena : enquête à Madagascar"
Photo : Cyril Zannettacci © Palais de la Porte Dorée

L'expédition vers la rivière où semble se trouver le Joba Mena permet d'appréhender les relations entre l’être humain et l’environnement, illustrées par la déforestation, l’introduction d’espèces invasives ou encore l’assèchement des rivières.

Comment agir face à la dégradation du milieu naturel ? Quelles solutions peuvent-être mises en place pour envisager un avenir durable ? À l’issue de l’exposition, des clés de réflexion, d’inspiration et d’espoir vous seront livrées pour apprendre ou réapprendre à l’être humain la façon de trouver ou retrouver sa place.

Commissariat de l'exposition

Charles-Edouard Fusari
Directeur de l’Aquarium tropical

Brian Zimmerman
Directeur science et conservation au Zoo de Bristol

Comité scientifique :
Julie Hanta Razafimanahaka, biologiste malgache, Madagasikara Voakajy.
Tsilavina Ravelomanana, ichtyologiste à l'Université d’Antananarivo.
Bernard Moizo, socio-anthropologue à l'IRD.

L'aventure dessinée !

L’ensemble du parcours de l'exposition a été illustré par Singeon, dessinateur de bande-dessinée qui signe pour l’occasion un Album chez Dargaud : Comme un poisson hors de l’eau.

Image
Couverture de la bande dessinée Comme un poisson hors de l'eau

Comme un poisson hors de l’eau

En 2012, le zoo de Londres hébergeait deux des derniers spécimens – trois mâles – d’un poisson endémique de Madagascar, le Joba Mena. Afin de trouver une femelle qui pourrait pérenniser l’espèce, l’équipe du zoo lance alors un avis de recherche à travers le monde. Leur enquête allait aboutir à la découverte d’une population sauvage : l’espèce était momentanément sauvée. En novembre 2022, une équipe de l’Aquarium tropical du palais de la Porte-Dorée s’envole à son tour vers Madagascar pour poursuivre la mission, à la recherche d’autres espèces d’eau douce menacées de disparition. Outre le matériel scientifique, les responsables embarquent Singeon, auteur de bande dessinée et, pour l’occasion, reporter de terrain.

En vente à la billetterie du Palais et en librairie
Éditions Dargaud, 75 pages, 15€.

Une aventure tirée d'une histoire vraie : le projet Fish Net Madagascar

Image
Photo de la rivière Amboaboa
Fish Net Madagascar

En 2021, l’Aquarium tropical a rejoint le projet Fish Net Madagascar qui se donne pour mission de restaurer l'écosystème fragilisé de la rivière Amboaboa à Madagascar.
Acteurs locaux, ONG et aquariums se sont associés depuis 2012 pour préserver et reconstituer l'écosystème de la rivière et assurer l'avenir des espèces endémiques de poissons d'eau douce. Cinq espèces de poissons y sont en menace critique d’extinction...

Afin de souligner le rôle clé de l'Aquarium tropical dans la conservation, la sensibilisation, la préservation de la biodiversité, le Palais de la Porte Dorée a souhaité dédier une exposition à ce projet d'envergure internationale auquel Charles-Edouard Fusari - directeur de l'Aquarium et commissaire général de cette exposition - participe activement.

Tout savoir sur Fish Net Madagascar

 

Voir aussi

Image
Joba Mena

Fiche espèce

Tout savoir sur le Joba Mena !

Découvrir sa fiche d'identité

Image
Expédition à Madagascar

Les aventuriers du poisson perdu

Dossier sur l'expédition scientifique à Madagascar

Lire l'article

 

Image
Brian Zimmerman et Charles-Edouard Fusari devant l'affiche de l'exposition Il faut sauver le Joba Mena : Enquête à Madagascra

4 questions à Charles-Edouard Fusari

Le directeur de l'Aquarium tropical et commissaire répond à 4 questions autour de l'exposition.

Lire l'entretien

Partners

En partenariat avec